RencArt avec Miguel Alcala

Extraits du livre « Miguel Alcala »

Série « RencArt »


 

 

 

alcala-pages

 


 


…La rencontre avec Stéphane Archambault * a été le fait déclencheur de ce premier ouvrage de la série « RencArt« .

Ce passionné  cherchait une ouverture pour une série, des personnages, palette large allant des artistes plasticiens incontestables aux passionnés amoureux de la gastronomie, en un mot ceux qui maitrisent leur art en innovant, créent l’émotion  et donnent du plaisir.

Notre premier accord commun a été instantané. Il aime les œuvres de Miguel Alcala, je le connais depuis de nombreuses années comme vélivole, peintre et ami.

Archéologue, égyptologue, guitariste, directeur artistique, créateur de marionnettes, caricaturiste, sculpteur, ce personnage à la canne fait partie de la cité.

Les peintres et les modèles qui partagent l’atelier de Miguel ont tous été surpris la « première fois ». Il ne peut peindre qu’accompagné par la musique flamenco, gitane ou par des œuvres liturgiques. Sa gestuelle fait irrésistiblement penser à un chef d’orchestre ou à un torero. Le crayon ou le trainard courent sur le papier, suivant le rythme, libérés d’on ne sait quel dompteur. En le filmant, plusieurs fois je me suis demandé s’il conduisait le trait ou s’il essayait de le rattraper.

La richesse des œuvres présentées, les témoignages éclairés d’amis musiciens, chanteurs, marionnettistes, modèles, galeriste, élus, conservateur du patrimoine, gitans espagnols, permettent de découvrir quelques facettes du parcours foisonnant de Miguel Alcala, sans cesse épaulé par Mité, son épouse, qui nous livre quelques poèmes.

Parmi les œuvres réalisées, du flamenco aux travaux récents qui mettent en scène les réunions de famille, de corporations, de foule, dont le trait caricatural et foisonnant crée un tourbillon de vies, où les visages, les « trognes » font penser à Jérôme Bosch, nous avons choisi pour garder une unité, de réserver la plus grande part aux dessins de nus, représentatifs du trait unique de Miguel Alcala. Poses ressenties et vécues de l’intérieur par l’artiste, riches de mouvements, éloignées du classicisme et pourtant d’une justesse anatomique surprenante.

L’œil de Stéphane Archambault, sa mise en forme élégante, la passion commune, mettent en relief un homme, un artiste que vous allez découvrir ou redécouvrir.

C’est une découverte artistique, qui nous l’espérons, n’est que le prélude à d’autres voyages.

Je remercie Stéphane pour cette nouvelle aventure.

Maurice Gay.

 

 

 

 

alcala-pages-s

 

 

……L’Andalousie est un pays où l’art fait réellement pleurer les gens. Je n’ai

jamais vu cela en France.

À propos du dessin flamenco, mon meilleur ennemi me disait : « Tu n’es

peut-être pas le meilleur, mais tu es le seul».

Cela ne me déplaisait pas……


Extrait de la biographie de Miguel Alcala.

 

Mots d’artistes.


… La Bohême, la vie d’artiste mais surtout beaucoup de travail ! et la grande beauté de ses dessins, visages d’hommes, de femmes Gitanes, de ces corps noueux, torturés, magnifiques ! Miguel à le talent de ces âmes blessées de l’enfance incomprise qui sait voir en son modèle le meilleur… Le mystère… Il ne peint ni ne dessine pour ‘‘faire joli’’ et pourtant il donne du beau à regarder car il ne triche pas et nous renvoie dans ses oeuvres la vie ! Avec ses chants, ses danses, ses regards, sa jeunesse, sa vieillesse et ses douleurs, le vrai avec ses belles choses et ces choses effrayantes… Il parvient à nous faire rêver…

C’est donc tout naturellement que nous avons demandé à Miguel de participer à l’élaboration de nos deux premières créations lorsque nous avons pris la suite de mes parents et que nous avons ajouté Peyraud à Eller… Pour Charlie Charlotte ? Premier spectacle de l’air du temps (Cie Eller-Peyraud) Alcala nous a créé des personnages plus vrais que nature et attendrissants dans leurs caractères, un décor imaginé et fabriqué par Patrick, sculpté par Miguel.

Nous avons pris beaucoup de plaisir à faire vivre cette histoire qui fut même sélectionnée au festival mondial de Charleville-Mézières ! Puis pour ‘‘destin farceur’’ Alcala nous a sculpté un Indien majestueux au visage tellement puissant que nous avons du mal à soutenir son regard… Et pourtant c’est une marionnette ! Mais c’est tout le talent de Miguel !!

Laetitia Eller – Patrick Peyraud  (Extraits)..

 

 

 

dessin roger-alcala-light

 

Poèmes de Mité Bertrand. (Extraits).

 

HOULE

 

La boule en surface

Se dessine en séquences

Syncopées.

Elle ourle d’écume

Le promontoire d’un sein glacé

Court sur la bosse

D’un rocher, ventre si arrondi

Par le va et vient des marées

Qu’il revient en douceur.

Ta cuisse est une plage

Où se succèdent ces ondes

Sans autre ordre que celui d’un caprice.

Le clair de lune est si savant

Qu’il n’y a que du noir et du blanc.


 

* Stéphane Archambault.

 

Stéphane est un voyageur. Photographe, infographiste et éditeur, ce personnage né à St Gilles Croix de Vie a un parcours peu commun.

Après  un Deug de maths physique, parce que son professeur de maths basait ses cours sur la poésie de l’univers, ce qui l’enchantait, il choisit de passer un CAP de photographie. L’éducation nationale perd un professeur virtuel, la poésie gagnait un artiste photographe.

il est récompensé par le Grand Prix de la Fédération Française de photographie en 1994. Photographe illustrateur pour les magazines Terre sauvage,  National Geographic France, etc. il crée sa maison d’édition « Le Fou de Bassan » en 1998 et édite des ouvrages sur la région roannaise, le marais bleu vendéen, Angoulême, le peintre Henry Simon, des magazines : L’esprit Côte Roannaise et l’esprit Urbain à Roanne.

Ce personnage cache ses passions derrière un visage d’enfant, toujours en éveil. C’est un solitaire qui peut passer des heures à la rencontre d’une photo poétique comme il les aime, inattendue, fugitive, rare.

 

 

  Format 40 X 30, 52 pages. Edition « Le fou de Bassan ». Tirage à 400 ex, numérotés. Prix public 30 Euros. Sortie du livre mi-octobre 2011.

 

plusinfos.jpg


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s