Oops ! 29 mai 2008 – Les vitraux de Marc CHAGALL

Marc Chagall 1887-1985

Portrait_of_Marc_Chagall       Portrait de Chagall par  Yury Pen

„J’ai choisi la peinture parce qu’elle m’était autant nécessaire
que la nourriture. Elle me
semblait être une fenêtre par laquelle je pouvais
m’envoler dans un autre monde »

Marc Chagall 1958

Moyshe Segal arrivé de l’endroit où les vaches volent dans les airs, les poissons jouent du violon et les amants unis dans des baisers passionnés s’élèvent dans les nuages, il a inscrit son chapitre du monde féerique dans l’histoire de la peinture, en se faisant connaître sous le pseudonyme de Marc Chagall. En tant que jeune peintre, il a commencé par l’observation des gens et apporté un monde de maisons de bois couverte de neige, de musiciens errants et de petits buveurs dans les métropoles européennes telles que Paris, Berlin ou New York, en y apportant le charme et l’amour de son pays natal.

Chagall a beaucoup voyagé dans le monde. Chicané par les communistes et puis par les nazis (ils ont jugé son art dégradable). Il a été obligé de changer plusieurs fois son lieu de séjour. Malgré cela il a fait beaucoup de connaissances intéressantes. Il est devenu ami entre autres avec Max Jacob et Guillaume Apollinaire, il était lié avec le couple de peintres Robert et Sonie Delaunay, son atelier parisien voisinait avec l’atelier d’Amadeo Modigliani ainsi qu’avec celui de Chaima Soutin, il entretenait des contacts avec les représentants du cubisme et du surréalisme. Pourtant malgré les rapports avec l’environnement de l’Avant-garde, il créait aux rebords du modernisme, absorbé dans son propre monde de l’imagination .La création de l’artiste très souvent a été comparée aux tableaux des surréalistes, pourtant le peintre lui-même s’est séparé de ce groupement en refusant officiellement d’y entrer en 1924. Il affirmait qu’il préfère peindre la vie que des rêves.

Il disait : « Ne m’appelez pas fantaisiste ! Au contraire je suis réaliste. J’aime le monde « . À l’aide des couleurs il racontait des histoires de sa vie, il parlait de son bonheur et de sa passion pour les femmes, il parlait de la beauté de la vie quotidienne. Sa peinture exprimait la passion de la vie!

http://www.vide.fr/vide/artysci/archiwum_chagall.html__jezyk_id–FR,kraj_id–DE

Le plafond de l’Opéra de PARIS.

chagall-opéra-chagall

 

Architecture intérieure

Peinture (Plafond peint)
Date : 1964

Artiste : Marc Chagall

Modèles : Tristan, Iseut, Daphnis, Chloé, Orphée, Eurydicé

Commanditaire : André Malraux

En relation avec : Igor Stravinski, Piotr Ilitch Tchaïkovski, Christoph Willibald Gluck, Alexandre César Léopold Bizet (Georges), Giuseppe Verdi, Jean-Philippe Rameau, Claude Debussy, Ludwig van Beethoven, Maurice Ravel, Modest Petrovitch Moussorgski, Johannes Chrysostomus Wolfgangus Theophilus Mozart, Richard Wagner, Louis-Hector Berlioz, Jules Eugène Lenepveu
http://www.insecula.com/oeuvre/photo_ME0000060489.html

Quelques vitraux….

Ce qu’il faut savoir:
Les peintres ne sont pas des « vitraillistes ».
Le peintre, guidé par les plans, les descriptions, les photos, exécute dessins et esquisses. Il fournit une maquette définissant les couleurs, les formes, le rythme des ombres et de la lumière. Vient ensuite le carton à grandeur d’éxécution déterminant le tracé des plombs, la découpe des verres, leur valeur colorée: verres plaqués, verres antiques, soufflés à la bouche, mordus à l’acide, etc.. »Allant du trait noir au lavis le plus léger, Chagall fixait l’intensité colorée de chaque verre et en modifiait la translucidité ». Le travail du vitrail est réalisé par un maître verrier. Pour Chagall, comme pour les autres peintres, le nom du maître verrier n’est pratiquement jamais cité. Le nom du peintre créateur reste, l’artiste verrier est oublié…. Réparons cet oubli.

….Charles MARQ….
Né à Paris en 1923.
Après unelicence de Philosophie à la Sorbonne il s’intéresse à la musique et fonde en 1945 avec Pierre Bonnard la « Société de Musique Italienne » à Reims.
En 1949, il épouse Brigitte Simon qu’il a rencontrée en 1946 et qui l’incite à dessiner. Il reprend avec elle l’atelier de vitraux de Jacques Simon à Reims. Après
la réalisation de vitraux personnels à Reims, Rethel et Lyon, il exécute, à partir de 1956, les vitraux avec Jacques Villon, Roger Bissière et Marc Chagall pour
la cathédrale de Metz. Jusqu’en 1985 ce sera lui qui réalisera tous les vitraux de Marc Chagall.

conception-oreille

 

Quelques mots émouvants de CHAGALL, en cliquant sur l’oreille.

Im Fraumünster Zürich

Le chœur roman qui remonte aux années 1250 à 1270 est très élevé (18m).

Le rouge sang « prophètes » sur la fenêtre de gauche (nord).

Le jaune « Sion » sur la fenêtre de droite (sud).

Chagall-1 chagall-2
chagall-3 chagall-4
chagall-5 chagall-6
chagall-vitr2

http://www.salzmaenner.ch/projekte/2003/2003-04-05-chagall/index.html

CHAGALL-Nations-unies
Vitrail  ( Nations Unies, New-York)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marc_Chagall

LA RESTAURATION DU VITRAIL DE LA PAIX DE CHAGALL MARQUE LE SOIXANTIÈME ANNIVERSAIRE DE L’ONU ET LE CENTENAIRE DE LA NAISSANCE DE DAG HAMMARSKJÖLD

La Vice-Secrétaire générale s’exprime à l’occasion de la cérémonie d’inauguration

(Publié le 1er février 2006 – retardé à la traduction)

On trouvera ci-après le texte de l’allocution prononcée ce soir, au Siège, par la Vice-Secrétaire générale de l’ONU, Mme Louise Fréchette, à l’occasion de la cérémonie d’inauguration du vitrail de la paix de Chagall.

 La cérémonie organisée aujourd’hui pour célébrer la restauration du vitrail de la paix de Chagall, fruit du travail acharné de la Maecenas World Patrimony Foundation, marque une étape importante dans l’histoire de l’ONU. En effet, nous célébrons à la fois les 60 ans de l’Organisation et le centième anniversaire de la naissance de Dag Hammarskjöld, dont le souvenir est immortalisé par le vitrail que nous avons devant nous.

 La carrière et la mort prématurée de Dag Hammarskjöld illustrent parfaitement les qualités les plus élevées qu’un fonctionnaire international puisse posséder : dévouement à la cause de la paix, souci de la médiation et disposition à risquer sa vie pour le bien de l’humanité. Malgré de nombreuses obligations professionnelles, il a vécu une existence paisible, expression de son amour de la culture et de la méditation.

 Il était donc approprié que le personnel de l’ONU et l’artiste Marc Chagall honorent la mémoire de Dag Hammarskjöld en lui dédiant ce vitrail de la paix, à l’occasion du troisième anniversaire de sa mort. Peintre français né en Russie, dont la carrière a couvert de nombreux continents, Chagall a créé des œuvres qui symbolisaient la communion des cultures dans la paix, l’amour et l’harmonie. La couleur qui domine dans le vitrail est le bleu, couleur qui, selon Chagall, était propice à la méditation.

 Sa place près de l’entrée de la salle de méditation, pensée et créée par Dag Hammarskjöld, met en relief ce lien.

 En haut, à droite, on voit des défenseurs de la paix et des martyrs morts pour la cause. Étant donné que l’une des œuvres musicales préférées de Dag Hammarskjöld était la neuvième Symphonie de Beethoven, Chagall a également intégré quelques notes du dernier mouvement dans le vitrail.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s